Guide Alliance HQE : mesurer la Qualité de l’Air Intérieur des bâtiments neufs et rénovés

L’Alliance HQE explique en introduction que, contrairement à la pollution de l’air extérieur qui est désormais une préoccupation acquise des Français, celle de l’air intérieur n’est pas ressentie comme un potentiel danger. En effet, « l’habitat » au sens large est considéré comme un refuge. Mais plusieurs travaux, désormais, montrent qu’il arrive que l’air intérieur soit plus pollué encore : transfert extérieur – intérieur, émissions des matériaux, systèmes défaillants, comportements…. (cf nos articles « Agir sur la qualité de l’air intérieur et l’émission des COV » et « Qualité de l’air et confort dans les bâtiments performants en énergie : l’éclairage de l’OQAI« ).

A ce titre, l’Alliance HQE-GBC a mis en ligne le 29 août un document qui décrit les actions à mettre en œuvre à chaque phase d’un chantier pour intégrer, réaliser et valoriser des mesures de Qualité de l’Air Intérieur (telles que définies dans le Protocole HQE Performance) :

  • PROGRAMME : intégrer des objectifs de QAI, leurs mesures à réception et le partage des informations
  • CONCEPTION : choisir l’équipe, partager les objectifs et prendre en compte les exigences dans le projet
  • DCE : intégrer la campagne de mesures dans les contrats et au planning d’exécution
  • RÉALISATION : suivre la mise en œuvre des exigences de conception pendant le chantier et préparer la campagne de mesures
  • LIVRAISON : réaliser les mesures, analyser, réagir puis valoriser les résultats et les transmettre

Enfin, le document rappelle que la qualité de l’air ne se mesure pas qu’à la conception du bâtiment mais également tout au long de sa vie.

Consultez le guide.