Investissements d’avenir : Signature de la convention INEF4

L’institut INEF4 dont PROMODUL est un des membres initiateurs a signé, le 29 octobre 2013, avec l’Agence Nationale de Recherche, une convention dans le cadre de la contribution du Plan d’Investissements d’Avenir (PIA) à la transition énergétique. Cette signature a eu lieu au Commissariat Général à l’Investissement à Paris.  

Les Instituts pour la Transition Energétique (ITE)

L’appellation ITE vient remplacer celle d’instituts d’excellence en énergie décarbonnée. Elle correspond à une action des investissements d’avenir pilotée par l’ANR et dotée d’une enveloppe globale de 1 milliard d’euros. 9 instituts ont été sélectionnés et labellisés. Les fonds du reliquat de la dotation, soit 80 millions d’euros, ont été affectés à 4 autres projets non labellisés mais reconnus par le jury pour leur potentiel technologique. INEF4 fait partie de ces 4 projets et bénéficie dans ce cadre d’un financement de 7 millions d’euros sur trois ans, objet de la convention avec l’ANR.

La contribution d’INEF4 à la transition énergétique

L’objectif d’INEF4  est de développer et de déployer l’innovation dans le secteur de la réhabilitation et de la construction durables. Nobatek est le pilote du projet. L’institut et ses partenaires visent à :

  • Concevoir et mettre sur le marché les méthodes et outils d’une approche globale intégrant spécificités de l’écoconception, bioclimatisme et économie circulaire ;
  • Caractériser, modéliser, simuler et développer (de l’idée jusqu’au marché) des solutions et systèmes technologiques intégrés et durables s’adaptant à la diversité du parc immobilier existant et intégrant les différences régionales : climats, pratiques, usages ;
  • Accompagner et accélérer la transition énergétique inéluctable vers les bâtiments à énergie positive (BEPOS) en accompagnant les professionnels dans l’appropriation des compétences, procédés et technologies nécessaires ;
  • Intégrer les aspects humains et sociaux, de confort et de santé dans la conception des systèmes technologiques, des bâtiments et des quartiers.

Les travaux de l’institut s’appuient donc dans ce cadre sur une organisation en trois programmes pour la période 2013/2018 :

  • Concevoir : Outils et méthodes multicritères ;
  • Réaliser : Architecture et solutions constructives ;
  • Exploiter : Bâtiments et interfaces homme/systèmes.

Ces programmes vont impliquer toute la chaîne de valeur depuis les maîtrises d’ouvrage, d’œuvre, bureaux d’études, industriels jusqu’aux usagers, dans un cadre multi-physique, thermique, mécanique, acoustique, chimie mais plus largement multidisciplinaire : architecture, ingénierie, sociologie, TIC, intelligence artificielle, économie etc.

Le passage rapide de la recherche à la mise sur le marché

L’institut a pour vocation de travailler de façon collaborative avec des partenaires issus du monde de l’entreprise, des centres techniques, des universités et des collectivités territoriales, afin de permettre le passage rapide de la recherche et du développement à la mise sur le marché des solutions adaptées (produits, systèmes constructifs dont ceux issus de la filière bois, outils, méthodes) tout en se positionnant activement au centre d’un réseau d’ampleur européenne déjà opérationnel.

Les objectifs du programme Investissements d’Avenir

Le programme d’investissements d’avenir a pour vocation l’accélération de la transition de l’économie française  vers un nouveau modèle de croissance. Le premier programme d’investissements d’avenir représentait 35 milliards d’euros dont 4,5 milliards d’euros consacrés au Développement Durable et à la Transition énergétique.  Le deuxième programme est doté de 12 milliards d’euros dont 2,3 milliards d’euros spécifiquement alloués à la transition énergétique.

En savoir plus :